Retour sur les ouvrages parus en 2018 !

Retour sur les principaux ouvrages de droit de l’environnement parus en 2018 :

Manuels :

H. DELZANGLES, J-M. LAVIEILLE, C. LE BRIS, Droit international de l’environnement, Ellipses, 4eedition, janvier 2018, 376 pages.

B. DROBENKO, Introduction au droit de l’eau, Johanet, 2e édition, 2018, 392 pages.

L. FONBAUSTIER, Manuel de droit de l’environnement, PUF, droit fondamental, juin 2018, 328 pages.

M. MEKKI, Droit privé de l’environnement, Lexis Nexis, collection Droit et professionnels, décembre 2018.

R. ROMI, Droit de l’environnement et du développement durable, LGDJ, Précis Domat, 10 édition, août 2018, 672 pages.

Ouvrages thématiques, actes et mélanges :

L. d’AMBROSIO, G. GIUDICELLI-DELAGE et S. MANACORDA, Principe de précaution et métamorphoses de la responsabilité, Mare & Martin, 360 pages.

M. BARY, M. CRESPO BRAUNER, Le droit face aux risques sanitaires et environnementaux, regards français et brésiliens, Institut Universitaire de Varennes, Colloques et essais, octobre 2018, 222 pages.

A. BAUDU et J. SENECHAL, La conduite du changement climatique : entre contraintes et incitations, LGDJ, Systèmes, avril 2018, 184 pages.

BILLET (Dir.), Des petits oiseaux aux grands principes, Mélanges en hommage au Professeur Jean Untermaier, MareMartin, 2018, 714 pages.

M. BOURBAN, Penser la justice climatique, PUF, L’écologie en questions, août 2018, 430 pages.

N. BOILLET, G. GOFFAUX-CALLEBAUT, Le patrimoine maritime, entre patrimoine culturel et patrimoine naturel, Pedone, Centre de droit et d’économie de la mer, mars 2018, 214 pages.

C. CHENEVIERE, Le système d’échange de quotas de gaz à effet de serre, Protéger le climat préserver le marché, Bruylant, Europe, Février 2018, 498 pages.

C. COURNIL, L. VARISON, Les procès climatiques, Entre le national et l’international, Pedone, septembre 2018, 298 pages.

A. FEDERAU (Dir.), Les transitions écologiques, les fondements d’un monde nouveau, Jouvence éditions, 2018, 127 pages.

V. FUMAROLIE et S. SCHMITT (Dir.), La fiscalité environnementale, entre attentes, doutes et pragmatismes, PUAM, collection de l’institut de droit des affaires, 2018, 248 pages.

M. GASNIER, Le patrimoine industriel au prisme de nouveaux défis : usages économiques et enjeux environnementaux, Presses universitaires de Franche-Comté, 2018, 295 pages.

Ch. HUGLO, Le contentieux climatique : une révolution judiciaire mondiale, Bruylant, Droit(s) et développement durable, 2018, 396 pages.

Ch. HUGLO et F. PICOD (Dir.), Déclaration universelle des droits de l’humanité, commentaire article par article, Bruylant, 2018, 139 pages.

P. JOURDAIN (Dir.), La responsabilité environnementale, Recueil de travaux du GRERCA, Bruylant, octobre 2018.

F. LABELLE et D. THIERRY, Droit des sites et sols pollués, Bilans et perspectives, L’Harmattan, Le droit aujourd’hui, mai 2018, 286 pages.

T. LEFORT-MARTINE, Des droits pour la nature ? l’expérience équatorienne, L’Harmattan, 2018, 129 pages.

M. TORRE-SCHAUB, Ch. COURNIL, S. LAVOREL, M. MOLIER-DUBOST, Quel(s) droit(s) pour les changements climatiques ?, Mare Martin, 2018, 374 pages.

A. VAN LANG (Dir.), Penser et mettre en œuvre les transitions écologiques, éditions Mare Martin, Droit, sciences et environnement, Août 2018, 268 pages.

Ouvrage collectif, L’autorisation environnementale, s’approprier la réforme pour sécuriser les projets, éditions législatives, juin 2018, 258 pages.

Thèses publiées :

D. GARCIA CACERES, La conservation des milieux marins en droit international et droit de l’Union européenne, L’Harmattan, Logiques juridiques, avril 2018, 870 pages.

P. PEREIRA DE ANDRADE, Le développement durable des biocarburants : objet d’un droit transnational, L’Harmattan, Le droit d’aujourd’hui, 2018, 479 pages.

L. PEYEN, Droit et biopiraterie, contribution à l’étude du partage des ressources naturelles, LGDJ, Bibliothèque du droit de l’urbanisme et de l’environnement, tome 14, septembre 2018, 546 pages.

I. RANDRIANANDRASANA, Le droit de la protection de la nature à Madagascar : entre centralisme et consensualisme, L’Harmattan, 2018, 428 pages.

Et bien évidemment,

Le Code de l’environnement 2018, éditions Dalloz, mars 2018, 3346 pages.

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>